De Bouwkroniek

De Bouwkroniek

Imprimer des magazines en un jour avec des feuilles en offset ? Daddy Kate l’a fait pour De Bouwkroniek.

Rush hebdomadaire pour sortir les 2 000 exemplaires

De Bouwkroniek est déposée chaque semaine dans les boîtes aux lettres de quelque 2 000 cabinets d’architectes et entreprises contractantes. Cette revue spécialisée reprend toutes les informations récentes qui leur permettent d’obtenir davantage de commandes et de garder une longueur d’avance sur la concurrence. Comment procède De Bouwkroniek pour garder une longueur d’avance sur tous les autres ? Grâce au service rapide de Daddy Kate, bien sûr.

Mercredi encore en PDF, jeudi déjà chez le transporteur

Petit retour en arrière : nous sommes mercredi matin, les fichiers affluent dans l’imprimerie, prêts à être imprimés et livrés au plus vite par De Bouwkroniek. Daddy Kate se penche directement sur les épreuves et les plaques. Nous travaillons jour et nuit pour imprimer et terminer le magazine. Il faut parfois même intégrer des annexes. Le lendemain après-midi, c’est-à-dire jeudi avant 15 h, la totalité des exemplaires est livrée à l’entreprise de transport.

Une flexibilité sans limites

L’impression d’un magazine se fait souvent très rapidement dans le web offset. En raison du nombre d’exemplaires relativement limité (2 000 exemplaires), nous avons opté pour des feuilles en offset. Nous avons recherché, en collaboration avec le client, quel était le flux de travail optimal à cet effet. Nous imprimons, par exemple, les couvertures et les éventuelles annexes du magazine plus tôt. L’hebdomadaire compte également un volume fixe de 96 pages, sans surprise. Avec De Bouwkroniek, le matériel est toujours ponctuel et nous pouvons réserver les créneaux horaires nécessaires sur nos machines. C’est surtout le passage flexible d’un système de deux à trois équipes chez Daddy Kate qui fait toute la différence.