‘Continuez à investir dans l’avenir – dès maintenant’ – VIGC (oct’22)

Il est difficile de prédire l’avenir, d’autant plus que les crises semblent se succéder. Néanmoins, Thijs Claes reste confiant quant à la voie qu’il a tracée pour l’imprimerie Daddy Kate en tant que directeur général. C’est pourquoi il poursuit son projet d’investissement dans une nouvelle presse numérique – « la HP Indigo 100K figure en bonne place sur notre liste de présélection » : « Notre HP Indigo 12000 fonctionne en continu en trois équipes. Le volume est là. Alors nous n’allons pas revoir ces plans à la baisse parce que les années pourraient être difficiles, n’est-ce pas ? ».

Thijs Claes s’est fait un nom dans le secteur de l’impression grâce à la manière dont il gère l’entreprise familiale, créée par son père. L’implication des employés et la transparence sur la marche des affaires sont des concepts clés. Le choix clair de l' »intimité avec le client » plutôt que de l' »excellence opérationnelle » – « comme le font beaucoup d’autres imprimeries », dit Claes – porte également ses fruits. « L’accent que nous mettons sur les bons clients nous permet de bien résister aux périodes difficiles. Nos fondations sont solides. »

Investir dans l’avenir

Dans le vaste portefeuille de clients, le secteur du commerce de détail occupe une place importante. « Au cours des premiers mois de la crise du corona, nous avons constaté une baisse des ventes là-bas, mais après cela, les affaires ont rapidement repris leur cours normal ». De nombreux clients ont en fait commencé à communiquer plus que d’habitude pendant cette période. »

Le bilan sain de Daddy Kate a également aidé l’entreprise pendant la crise des matières premières : « En tant que gros joueur, vous avez de toute façon une meilleure position auprès des fournisseurs. De cette façon, nous sommes en mesure de maintenir les stocks. » Claes s’attaque à la crise énergétique en investissant notamment dès maintenant dans des panneaux solaires : « Avec les prix actuels de l’énergie, c’est rapidement rentable maintenant. »

Toutes les décisions commerciales prises par Claes sont guidées par le même credo : « Nous voulons encore exister en tant qu’entreprise indépendante et autonome dans cent ans. » C’est également la raison pour laquelle il maintient un cycle d’investissement élevé : « L’investissement offre une perspective à long terme. Ne pas investir met un frein à notre croissance ».

Du new business grâce à HP Indigo

Néanmoins, les investissements se révèlent parfois différents de ce qui était prévu :  » Nous avons initialement installé la presse HP Indigo 12000 en raison de la baisse des tirages en offset. Mais ce que nous voyons aujourd’hui : quasiment aucun travail offset n’est passé à la presse numérique. Au lieu de cela, la HP Indigo s’est remplie d’impression numérique – et c’est donc une nouvelle activité supplémentaire pour nous ».

Les années d’expérience avec la HP Indigo 12000 ont également permis à Thijs Claes et à son équipe de faire leurs devoirs : « Nous avons pu faire un bon calcul du coût total (TCO) et nous avons également constaté que le point de basculement entre l’offset et l’impression numérique est beaucoup plus bas qu’on ne le pense souvent. La force du numérique réside principalement dans la valeur ajoutée supplémentaire qu’il permet d’apporter. Nous croyons certainement en ce marché, et le volume est là : notre machine fonctionne en trois équipes en continu. »

HP continue d’innover

Daddy Kate est sur le point d’investir dans une nouvelle presse numérique. L’entreprise suit donc de près les développements technologiques chez les fournisseurs tels que HP Indigo.

Cet automne, l’innovation était à l’honneur chez HP. En septembre, la presse à étiquettes révolutionnaire HP Indigo V12 a fait ses débuts à LabelExpo Americas. Cette machine est équipée de la nouvelle technologie LEPx, qui est pour HP Indigo « la plate-forme du futur ».

Il en va de même pour la presse à jet d’encre PageWide Advantage 2200, que HP a dévoilée ce mois-ci lors du salon professionnel américain PRINTING United Expo. HP jette ainsi de nouvelles bases pour le développement de sa technologie jet d’encre afin de répondre à la demande urgente d’une plus grande productivité, d’une plus grande efficacité et d’une réduction des coûts – et surtout, au besoin croissant de flexibilité.

HP Indigo en haut de la shortlist

Thijs Claes : « Pour notre nouvel investissement dans une presse numérique, nous avons également examiné de près la technologie jet d’encre. En fait, nous faisons cela tous les deux ou trois ans pour voir ce qui est sur le marché et ce dont nous pouvons bénéficier. Nous continuons à faire des exercices intensifs, à recueillir beaucoup de données et à examiner de près notre paquet de commandes. Nous ne prenons pas une telle décision à l’instinct. »

« Je suis convaincu que le jet d’encre a un avenir prometteur, mais jusqu’à présent, HP Indigo est toujours en tête. La HP Indigo 100K figure donc en bonne place sur notre liste de présélection. Une chose est d’ores et déjà certaine : l’investissement aura lieu dans les délais prévus. Nous n’allons pas repousser l’échéance de deux ans. Surtout maintenant, il faut aussi garder un œil sur l’avenir. »

 

Source: https://www.vigc.be/blijf-investeren-in-toekomst-juist-nu/

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.